Plough Logo

detail, Michael Naples, Bread Cork Cheese

La Charrue no 2: Une table pour tous

Printemps 2019

La nourriture – comment nous la faisons pousser, comment nous la partageons – fait de nous ce que nous sommes. Ce numéro évoque les liens entre culture et nourriture, entre humus et humain. Selon le premier livre de la Bible, s’occuper de la terre fut la première tâche de l’homme : « L'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'est, et il y mit l'homme qu'il avait façonné » (Gen. 2:8). Ainsi, le désir de travailler la terre de ses mains pour y faire pousser sa nourriture ne vient pas simplement d’un certain romantisme moderne. Il est au cœur de la nature humaine.

French Quarterly Spring 2019

Le titre “la table pour tous” (« The Welcome Table ») provient d’un spiritual afro-américain qui fut d’abord chanté par les Africains réduits en esclavage en Amérique. Le chant fait référence à la scène finale de la Bible – le festin des noces de l’Agneau décrit dans l’Apocalypse, auquel les gens de toutes races, tribus et langues sont conviés. Pour ceux qui ont composé ce chant, la table pour tous n’était sans doute qu’un rêve lointain. Mais c’était aussi une promesse – le serment divin de l’avènement d’un monde de liberté, d’abondance et de partage, d’une terre renouvelée et d’une humanité restaurée. Pour ce qui est de la nourriture, la portée symbolique est profonde. Chaque repas, s’il est partagé dans la générosité et la plus totale hospitalité, est dès aujourd’hui un avant-goût du festin à venir.