conche shell

« Ne jugez pas », ordonne le Christ. Jésus ne nous interdit pas d'apprécier la valeur d'un acte ou la portée d'une parole. Au contraire, il nous veut fermement décidés à appeler les choses par leur nom. En face du mal, il nous demande d'être sans indulgence, comme il l'est lui-même. Mais d'autre part, le Seigneur nous dit: « Ne jugez pas », c'est-à-dire: ne condamnez pas celui qui a commis une faute. Ne le condamnez pas, parce que Dieu seul connaît les circonstances de celui qui tombe, l'hérédité qui l'écrase de son poids, la solitude morale dans laquelle il a dû vivre, la puissance des tentations qui lui sont survenues, la résistance longue et tragique qui fut peut-être la sienne, et la douleur qu'il éprouve d'avoir été vaincu. Ne le condamnez pas, parce qu'en le faisant vous l'écrasez et vous lui refusez toute possibilité de se relever.

La maison sur le roc