peacock feather

Il n'y a pas que l'affection humaine qui trouble la pureté du cœur. Bien plus que l'excès, c'est le manque d'amour qui va à l'encontre du Cœur divin. Chaque antipathie, chaque irritation, chaque colère que nous tolérons dans notre cœur ferme l'accès au Sauveur. Nous ne sommes pas responsable de nos mouvements involontaires, mais dès que nous en prenons conscience nous devons impitoyablement les réprimer ; sans quoi nous nous opposons à Dieu qui est amour, et faisons le jeu de l'Adversaire.

La Crèche et la Croix