Morning over the bay

Le pape, devrait-il démissionner ?

par Johann Christoph Arnold

Autres langues: español, English

1 Commentaires
1 Commentaires
1 Commentaires
    Envoyer
  • Decius Jean-Hubert

    felicitation pour les livres !

Une version condensée de cet article a été publiée dans le New York Times.

Les appels pour la démission du Pape à cause du scandale des abus du clergé n’ont rien à faire avec le redressement des torts, mais ont pour but de faire taire un homme et une église. Les tentatives des médias de laisser cette crise à la porte du Vatican vont échouer car Dieu, non pas l’homme, est en contrôle. Jésus lui-même a dit : « Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi ».

Pape Benoît XVI et l’Eglise Catholique ont vaillamment tenté de défendre une conception biblique sur la sexualité, le mariage et la famille contre l’assaut de notre société laïque. Cette société tolère, non seulement, mais célèbre toutes sortes de maux, sous le prétexte de la diversité. Les médias ne se contente pas de persécuter l’Eglise Catholique ; son but ultime est de détruire la foi des gens en Dieu. D’abord la famille, et maintenant la foi elle-même, est attaquée.

J’ai rencontré le Pape plusieurs fois et, bien que je ne sois pas Catholique, j’ai été toujours émerveillé devant sa foi. Cette foi est plus qu’un sentiment ; c’est une conviction qui demande et de la parole et l’action. Cela lui a ganger de la haine et l’opposition au long de sa vie. Malgré cela, il a répondu au mal par le bien, et a preché la paix en pardonnant.

Dans sa lettre à l’Eglise d’Irlande, le Pape précise qu’il a honte des défauts de l’église, et qu’il a pris des mesures concrètes pour s’attaquer aux abus qui ont été révélés. Pourtant, il a raison quand il remarque qu’aucune victime ne sera aidé par l’exploitation du scandale.

Jésus condamne le péché, mais il indique la voie vers le pardon. La vraie compassion pour la victime l’aide aussi à pardonner à ses transgresseur, afin qu’elle puisse poursuivre le chemin de sa vie. Sans ce pardon, la guérison ne peut jamais avoir lieu.

Au lieu de cibler le Pape, nous devrions commencer à adresser les causes fondamentales de l’abus sexuel – une société et une industrie du divertissement qui franchiront toute frontière juste pour faire de l’argent.

The Pope
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 1 Commentaires
Presenté par Johann Christoph Arnold Johann Christoph Arnold

Conférencier et auteur réputé sur les thèmes du mariage, de la parentalité, de l’éducation, de la résolution de conflits, et des questions liées à la fin de la vie, Arnold est pasteur au sein des communautés Bruderhof, un mouvement de communautés chrétiennes.

En savoir plus
1 Commentaires