Grapes and leaves

Le rocher, la porte et la tour

par Le Pasteur de Hermas

3 Commentaires
3 Commentaires
3 Commentaires
    Envoyer
  • cedrick

    j’apprécie trop vos publications

  • defoe koumi

    je trouve très instructif cet extrait et j'aimerais savoir davantage sur les personnes qui ne rentreront pas dans le royaume s'ils n'ont pas pris leur saint nom.Eclairer moi s'il vous plait.

  • Bintsene Maurice

    je pense que l'amour avec Dieu est une chose inséparable.Le cas qui vient d'etre illustré est un symbole de nous faire comprendre que Dieu est le seul maitre capable de faire l'alternance dans l'interet du chrétien de retenir que rien sur cette terre ne peut se faire sans son approbation et ila toujours utilisé des symboles significatifs pour faire passer son message.Il est merveilleux.

Le Seigneur est tout près de ceux qui se convertissent... Et pourquoi l’Eglise est-elle si âgée ? Parce qu’elle fut créée avant tout (le reste). Voilà pourquoi elle est âgée ; c'est pour elle que le monde a été formé.

Et les pierres blanches, rondes, qui ne peuvent s'adapter à la construction sont ceux qui possèdent la foi, mais aussi les richesses de ce monde. Et quand arrive l'épreuve, à cause de leurs richesses et de leurs affaires, ils renient leur Seigneur. Quand on aura rogné la richesse qui les entraîne, alors, ils seront utilisables. Une pierre ronde, sans être taillée, sans rejeter un morceau d'elle-même, ne peut devenir carrée : de même, les riches de ce monde, si on ne rogne pas leurs richesses, ne peuvent être utiles au Seigneur. Instruis-toi d'abord d'après toi-même : lorsque tu étais riche, tu étais inutile ; c'est maintenant que tu es tout à fait utilisable pour la vie. Devenez utilisables pour Dieu ! Car toi-même tu as été une de ces pierres.

Insensé, ne vois-tu pas que la tour est encore en construction ? Dès qu'elle sera achevée, ce sera la fin. Et elle sera vite achevée. Il vous est suffisant, à toi et aux saints, de vous rappeler cela et de renouveler vos esprits.

Maintenant donc, écoutez-moi et faites la paix entre vous, rendez-vous visite et secourez-vous les uns les autres et n'accaparez pas pour vous seuls les biens que Dieu a créés, mais donnez-en aussi en abondance aux indigents. Car les uns, à force de ripailles, finissent par affaiblir leur corps et miner leur santé. D'autres, qui n'ont pas à manger, voient leur santé ruinée par l'insuffisance d'aliments, et leur corps dépérit. Cette intempérance vous est nuisible, à vous qui possédez et qui ne donnez rien aux indigents ! Voyez le jugement qui arrive. Vous qui avez de trop, cherchez ceux qui ont faim, tandis que la tour n'est pas encore achevée ; car après son achèvement, même si vous voulez faire le bien, vous n'aurez plus l'occasion. Faites donc en sorte, vous qui tirez orgueil de vos richesses, que les indigents n'aient pas à se lamenter, que leurs lamentations ne montent pas jusqu'au Seigneur et qu'avec tous vos biens, vous ne trouviez fermée la porte de la tour…

Je veux te montrer tout ce que t'a montré l'Esprit Saint qui t'a parlé sous la forme de l'Église. Car cet Esprit est le Fils de Dieu. Au milieu de la plaine, il me montra un grand rocher blanc qui s'y dressait. Il était plus haut que les montagnes et carré, de façon à contenir le monde entier. Ce rocher était ancien, une porte y était creusée, mais cette porte paraissait avoir été creusée récemment. Elle resplendissait plus que le soleil : je m'étonnais de son éclat. Autour de la porte se tenaient douze vierges. Je vis alors que six hommes étaient arrivés, de grande taille, glorieux et semblables d'aspect…

Et voilà que peu après j'aperçois un cortège nombreux d'hommes qui s'avançaient ; et au milieu, un homme d'une taille telle qu'il dépassait la tour. Et les six hommes préposés à la construction marchaient avec lui, à sa droite et à sa gauche et tous ceux qui avaient travaillé à la construction étaient avec lui et beaucoup d'autres (encore) l'entouraient. Et les vierges qui gardaient la tour, accourues à sa rencontre, l'embrassèrent et se mirent à marcher avec lui autour de la construction. Cet homme l'examinait minutieusement, au point de tâter chaque pierre séparément ; tenant un bâton à la main, il frappait une à une les pierres de la construction.

Après avoir achevé, l'homme glorieux, maître de la tour entière, appela le Pasteur et lui confia toutes les pierres qui étaient près de la tour et qu'on avait enlevées de la construction, et il lui dit : « Nettoie avec soin ces pierres et emploie à la construction de la tour celles qui peuvent s'ajuster aux autres ; celles qui ne s'y ajustent pas, jette-les loin de la tour. »

Voyant la tour bien faite, le Pasteur était fort content de la construction, car la tour était bâtie comme d'une seule pierre, sans le moindre joint. Et la pierre paraissait avoir été dégagée du rocher, car elle faisait l'effet d'un monolithe. Me promenant avec lui, j'étais content de voir des choses aussi édifiantes…

Ce rocher et la porte, c'est le Fils de Dieu. Le Fils de Dieu est né avant la création tout entière, si bien qu'il a été le conseiller de son Père pour la création ; voilà pourquoi le rocher est ancien. Parce que, dit-il, c'est aux derniers jours de l'accomplissement qu'il s'est manifesté ; et la porte a été faite récemment pour que ceux qui doivent être sauvés entrent par elle dans le Royaume de Dieu. De même, personne ne rentrera dans le Royaume de Dieu, s'il n'a pas pris son saint nom. Tous ceux-là sont des anges glorieux. C'est par eux que le Fils de Dieu a été entouré d'un rempart et la porte, c'est le Fils de Dieu. C'est la seule entrée qui conduise au Seigneur. Personne donc ne s'introduira auprès de lui si ce n'est par son Fils. L'homme glorieux, c'est le Fils de Dieu et les six autres sont les anges glorieux qui l'escortent à sa droite et à sa gauche. Cette tour, c'est l'Église.


Extrait du Pasteur d'Hermas, une œuvre chrétienne du 2e siècle qui ne fait pas partie du canon néotestamentaire. Voir aussi Le témoignage des premiers chrétiens.

a stonewall
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 3 Commentaires
3 Commentaires