orange and red paint

Le problème du péché en pensées

par J. Heinrich Arnold

9 Commentaires
9 Commentaires
9 Commentaires
    Envoyer
  • Germain

    Un extrait de cet article, je cite « Nous pouvons tous, à un moment ou un autre dans notre vie, succomber au diable, qui n'est pas seulement une idée abstraite, mais une véritable force du mal qui attaque chaque personne à son point le plus faible », m’a permis de comprendre la source des mauvaises pensées qui me poursuivent souvent et que je n’arrive pas à chasser de mon esprit. Je comprends maintenant que je dois absolument abandonner mes propres vices, parce que ceux-ci, je peux les contrôler avec la volonté et la détermination, bien entendu soutenues par la prière. Après quoi, je le crois, le diable ne trouvera plus en moi ces points faibles par lesquels il passe pour mettre dans mon esprit sans que je le veuille des pensées indésirables.

  • Joseph

    Cet article est vraiment utile pour aider le chrétien dans ses actions d’élévation spirituelle, surtout en ce temps de Carême où nous devons nous exercer à la purification de l'esprit et du cœur pour pouvoir mener pendant ce temps de pénitence et continuellement après le combat contre le mal que nous suggère sans cesse l'ennemi.

  • Bitomwa Lukangyu Onésiphore

    Les pensées aussi longtemps qu'elles ne sont pas mises en pratiques,je penses qu'elles sont pas péchés.C'est au moment que l'on exécute une pensée en acte mauvais que la pensée devient péché.Les conseils que je donne à tous les chrétiens,c'est de ne pas exécuter les mauvaises pensées.Dieu nous aidera c'est pourquoi nous devons prier sans cesse afin d’éviter d’appliquer les mauvaises pensées.

  • Pharis-Coky Francis

    Depuis un moment même je suis fortement aux prises avec des pensées indésirables que je veux rejeter mais qui me reviennent chaque fois que je me mets en prière ou en méditation ; c'est horrible. Après avoir lu cet article j'ai trouvé quelques pistes pour me défaire de ces pensées. Aussi voudrais-je savoir 'il y a des prières ou des manières pour luter efficacement contre ces pensées indésirables et s'en débarrasser. Merci de bien vouloir m'aider

  • Ngabirano Jean Michel

    Cher frere nous sommes devenus fils de Dieu malgre le sacrifice agreable de Jesus sur la croix........moi aussi je suis touche par votre temoignage ,merci aussi du rappel,demandons a Dieu de nous accorde son Esprit pour qu'en tout temps nous meditions sur la vie Eternelle qu'Il nous a promis afin de fuire le mal ,....SOYEZ TOUS BENIS

  • valerynsolani

    quesque je peut faire pour evite de peche'

  • Stalder Patrick

    Merci pour ce bel et édifiant article. Je me sens réconforté en pensant que de nombreux chrétiens sont confrontés à la lutte quotidienne qui met aux prises les mauvaises pensées - œuvres de la chair - avec l'Esprit de Dieu présent en nous pour nous régénérer. Je suis moi-même en guerre contre un péché dont j'ai toutes les difficultés à me débarrasser. Cependant je sais que, en Christ, tous mes péchés sont pardonnés et que je suis purifié de toute iniquité. La chair n'aura donc pas le dessus dans ma vie et je peux compter sur l'Amour de Dieu pour recevoir l'assurance de ma délivrance, même si celle-ci ne m'est pas accordée dans l'instant immédiat. Je suis réconforté par la promesse qu'il n'y a pas de condamnation pour ceux qui croient en Jésus-Christ et marchent en Son Esprit par la foi. L'obéissance par la foi seule en la Parole de Dieu libère des fardeaux des œuvres à accomplir qui sont sources de bien des inquiétudes dans la vie des chrétiens. Elle est la condition à remplir pour vivre chaque moment de son existence dans la paix et la sécurité. Dieu a crucifié notre nature pécheresse sur la croix et nous a fait revivre avec Lui pour une vie nouvelle qui commence sans cette vie et se poursuivra dans l'éternité. Merci

  • Dinamou

    Merci frère votre article me fortifie particulièrement.Je suis bénis allez de l'avant.

  • Joel

    il est vrai que parfois de telles pensées mauvaises me traversent la tête et lorsque je les refoule, je revient en rêve.

Le problème du péché en pensées concerne chaque croyant à un moment ou un autre. Pour l'homme ou la femme qui est constamment aux prises des sentiments indésirables ou des images, cependant, il est une charge spéciale. Chaque idée fait pression vers la réalisation, ce qui est une malédiction, si l'idée est maligne. Je connais des personnes qui, au moment d'être troublé par un mauvais désir ou une idée, voudraient mourir plutôt que de le permettre de se réaliser — et pourtant, leur volonté semble incapable de les épargner une lutte ; c'est comme s'ils sont poursuivis par l'idée. Avec certains, c'est une question d'envie, de rancune, ou de méfiance ; avec d'autres ce sont les fantasmes sexuels ; avec d'autres encore, la haine, blasphème, voire le meurtre.

Je doute qu'on puisse vraiment expliquer ce qui se passe dans notre propre cœur. Dieu seul connaît l'état de chaque âme. Mais nous savons que, selon l'Evangile, « les mauvaises pensées jaillissent du cœur », et qu'il dit aussi : « Heureux ceux dont les cœurs sont purs ». Ces simples paroles de Jésus sont fondamentales pour la compréhension de ce message.

J'ai conseillé de nombreux hommes et femmes qui ont peur d'admettre qu'ils luttent avec des pensées non désirées; ils pensent qu'ils sont les seuls touchés par ces choses. En effet, dans un certain sens, nous avons tous une nature mauvaise. Nous pouvons tous, à un moment ou un autre dans notre vie, succomber au diable, qui n'est pas seulement une idée abstraite, mais une véritable force du mal qui attaque chaque personne à son point le plus faible. Une fois que le diable gagne une place dans notre cœur, le mal qui prend racine conduit à des mots, qui à leur tour conduit à des actes.

Comme un enfant grandissant en Allemagne dans les années 1920, j'entendis des propos haineux contre les Juifs, surtout au Gasthaus en face de la maison de mes parents. La plupart des gens dans le village ne tenaient pas compte de l'antisémitisme, mais mon père le protesta avec véhémence: « Il n'est que paroles maintenant, mais il conduira à de mauvaises actions. Un jour, ils vont vraiment faire ce qu'ils disent. » Et c'est ce qu'ils firent.

Certaines personnes sont tellement assaillit par des mauvaises pensées qu'ils vivent dans ce qui ne peut qu'être appelée tourment. Eux aussi doivent avoir confiance que Dieu voit jusqu'aux profondeurs du cœur. Dieu reconnaît sûrement que, malgré les hésitations de notre imagination, notre cœur intime ne veut pas être accablé par les mauvaises pensées. Et si l'on reste incertain, même de cela, nous pouvons nous consoler par les paroles du mystique Eckhart du 13ème siècle, qui écrit : « Afin d'être embrasé par l'amour de Dieu, il faut soupirer après Dieu. Si vous ne sentez pas encore ce désir, alors soupirez après le désir. » De toute évidence, le désir pour la pureté, si nouveau ou imprécis soit-il, est le début de l'œuvre de Dieu qui opère dans le cœur.

Il y a, bien sûr, une différence significative entre les mauvaises pensées qui sont entretenues délibérément et celles contre qui on lutte. J'ai conseillé des gens qui se sentaient si traqués par des pensées ou des désirs non voulues qu'ils m'ont dit qu'ils marcheraient tout autour de la terre, s'ils pouvaient en être libérés. Ils donneraient n'importe quoi pour trouver la paix d'esprit et un cœur pur.

Une telle détermination est bonne, mais il est important de reconnaître en même temps que nous ne pouvons pas nous libérer par notre propre force. La lutte entre le bien et le mal n'est pas seulement quelque chose « dans l'esprit », mais une bataille d'envergure cosmique entre le péché, ce que Paul appelle « une autre loi à l'œuvre dans les membres de notre chair », et l'Esprit. Gagner cette lutte exige la foi en Jésus, qui nous promet une victoire « là où deux ou trois se réunissent en mon nom. »

Beaucoup de chrétiens ne croient pas dans la réalité de ce combat, et encore moins dans la réalité du mal. Ce message ne sera d'aucune utilité pour eux. Au contraire, il est destiné à ceux qui ont connu le péché, qui cherchent ardemment à être libéré de son poids, et qui aspirent à la pureté du cœur.

Le sujet, des « pensées pécheresse » n'est pas à la mode ; pourtant j'ai vu, depuis de nombreuses années, que c'est quelque chose avec quoi des milliers de personnes combattent. Si ce message peut aider à guider même l'un d'eux vers la liberté de la croix, il aura atteint son but.

A depiction of a snake inside the silhouette of a human head to symbolize sinful thoughts.
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 9 Commentaires
9 Commentaires