Brown paint strokes

Une conversation avec Jésus

par Jérôme de Stridon

6 Commentaires
6 Commentaires
6 Commentaires
    Envoyer
  • tonguino david yolla

    ce document semble être une aide pour moi.

  • ANDELE Tossou Alassani

    Merci, Seigneur. Le Seigneur n'a pas besoin de notre propre justice. Tous nos efforts pour lui plaire, lui être agréable ne sont que des pourritures dont il n'a pas besoin. Les véritables choses qu'il désire de nous ce sont nos faiblesses, nos infirmités, nos échecs, nos manquements, nos ingratitudes, nos péchés. S'il avait besoin de nos richesses matérielles pourquoi serait-il venu dans ce monde alors que son royaume est tout d'or, de saphir, de sardoine, de chrysolite, ... de pierres précieuses bâti? Y a-t-il plus de richesses ici-bas que dans le Ciel, son Royaume? Vous dites pèlerinage ? "Jésus lui répondit: Crois-moi, le moment vient où vous n'adorerez le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem" (Jean 4:21). Pourquoi les gens préfèrent-ils aller adorer une soit disant tombe de Jésus tout en reniant ce Jésus a recommandé: adorer en esprit. Les statuettes, les images de soit disant saints, les reliques, Jésus n'a besoin de rien de ces choses.

  • Musangu Ntambwe

    Cette conversation se répète chaque jour pour tout un chacun de nous : venez à moi, vous tous qui êtes chargés et je vous donnerai du repos. Jésus nous veut en paix, libres, disponibles pour la gloire de son Père . Tout ce qu'Il nous demande ce sont nos charges. Merci Jésus de vous charger de mes péchés , de mes soucis...

  • farid

    vraiment c très touchante cette conversation et c'est des réalités aussi des choses qu'on doit faire afin de plaire a Dieu c'est de ne pas lui donner les richesses du monde car elles appartiennent a lui mais c juste on lui donne nos cœurs brisés ; nos péchés , nos faiblesses , nos larmes afin qu'il nous change et nous donne de la joie le pardon la force pour continuer a combattre contre les puissances de l'obscurité alors donnez vos cœurs a jésus lui va vous guérir tous Amen .

  • ralahy sambonirina

    Nous avons rien, ce qui est, est a Lui, sauf le mal que nous avons de satan, et Jesus Christ veut le prendre sans en nous laisser une infime partie pour recevoir en retours sa grace et paix afin de commencer des maintenant la vie dans la volonte du Pere celeste . Quelle bone nouvelle pour nous pauvres et pecheurs de s'unir avec le Createur des cieux et de la terre , de vivre sa vie et d'avoir ses pensees. Amen Hallelu YAH TSADIK ATHA ADONAI EL SADDAI MARAN ATHA.

  • Esther

    Bonjour merci pour cette conversation avec l'enfant Jésus Comment faire pour avoir une telle intimité avec le Seigneur Jésus Christ ? je suis émerveillée que l'enfant Jésus communique et qu'Il veut prendre toutes nos iniquités; est ce que vous avez une suite de cet entretien est ce que cela a changé votre vie et votre conception de la vie en général surtout spirituelle ? Parce qu'on entend qu'on ne devrait pas faire des pèlerinages dans ces lieux que le Seigneur se manifeste à tous dans nos lieux de vie; que c'est de l'idolâtrie et que les images, icones, statues sont des blasphèmes merci Esther

Jérôme de Stridon, ou Saint Jérôme, qui a traduit de la Bible au 4e siècle, vivait à Rome, était un ascète dans le désert, et fonda une école et un monastère à Bethlehem. A la fin de sa longue vie, il a écrit la conversation suivante, histoire touchante de ce que Dieu a fait, et continue à faire, pour chacun de nous.

Aussi souvent que je considère l’endroit où le Seigneur est né, mon cœur se met à avoir une merveilleuse conversation avec l’Enfant Jésus.

Et alors, je dis : « Cher Seigneur Jésus, combien tu grelottes ; tu dois tellement souffrir pour moi, pour ma rédemption. Comment puis-je te le repayer ? »

Il me semble alors, que l’enfant me réponde : « Cher Jérôme, je ne désire rien d’autre, que ceci : chantes-moi ‘La gloire est à Dieu dans les cieux très hauts’ (Luc 2.14) et sois tranquille. Je serais encore plus pauvre dans le Jardin des Olives et sur la Croix. »

Je dis encore : « Cher Jésus, il faut que je te donne quelque chose. Je vais te donner tout mon argent. »

L’Enfant répond : « Les Cieux et la terre m’appartiennent déjà. Je n’aie pas besoin de ton argent ; donnes-le aux pauvres, et je l’accepterais, comme si c’était pour moi. »

Alors, je dis : « Cher Jésus, je le ferai volontiers, mais il me faut te donner quelque chose, personnellement, ou je mourrai de chagrin. »

L’Enfant répond : « Cher Jérôme, parce que tu es si généreux, je vais te dire ce que tu dois me donner. Donnes-moi tes péchés, ta mauvaise conscience, et ces choses qui te condamnent. »

Je réponds : « Que vas-tu en faire ?"

L’Enfant dit : « Je vais les porter sur mes épaules ; ceci sera ma souveraineté, et mon don glorieux. Je t’enlèverai ton péché, je le supporterai. »

Alors je commence à verser des larmes amères et je dis : « Petit Enfant, cher petit Enfant, combien as-tu touché mon cœur. Je pensais que tu voulais mes bonnes actions, mais tu veux toutes mes mauvaises actions, Prends tout ce qui est à moi, donnes-moi ce qui est à toi. Et ainsi, je serai libérée du péché et certain d’hériter la vie éternelle. »


L’enfant Jésus (détail) in The Heavenly and Earthly Trinities par Bartolomé Esteban Perez Murillo (Wikimedia)

L’enfant Jésus (détail) in The Heavenly and Earthly Trinities par Bartolomé Esteban Perez Murillo (Wikimedia)
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 6 Commentaires
6 Commentaires