Friedrich Wilhelm von Schadow, The Parable of the Wise and Foolish Virgins

Que le vent T’apporte mon message mon Amour

(Poème pour l’Avent)

par Obro Stéphane Yago

0 Commentaires
0 Commentaires
0 Commentaires
    Envoyer

Viens, Toi que j’attends impatiemment.
Je suis si amoureux de Toi,
Je veux sentir Ta présence réconfortante, mon Roi.
Viens, Toi qui, comme nulle autre personne, me remplis intérieurement.

Mes yeux gardent la route.
A l’entrée de ma demeure qui est Tienne, je suis en faction.
A l’abandon, je m’unis, car à ta venue, j’aurai la parfaite consolation.
Mes yeux refusent le sommeil, point de doute, aucune déroute.

Heureuse attente qui nourrit mon espérance,
Merveilleux mystère d’amour,
Incomparable persévérance.

Bientôt je Te verrai, Toi pour qui je me suis tant réservé.
Ta lumière illuminera tous les jours notre cour.
Je Te dirai que de Toi, Le Prince paix, le Soleil de justice, j’ai tant rêvé.

 

 

 

Friedrich Wilhelm von Schadow, The Parable of the Wise and Foolish Virgins Friedrich Wilhelm von Schadow, La parabole des dix vierges Voir l'image complète
0 Commentaires