Pine branch covered in snow

Les jours furent accomplis

par Eberhard Arnold

Autres langues: español, English

0 Commentaires
0 Commentaires
0 Commentaires
    Envoyer

Or il arriva, pendant qu'ils étaient là, que les jours où elle devait accoucher furent accomplis ; et elle enfanta son fils premier-né. (Luc 2.6-7)

"Les jours  furent accomplis…" Quel pouvoir rédempteur y-a-t-il en ces mots !  On est préoccupé, jour après jour, d'affaires plus ou moins importantes, en vue de servir Dieu et Sa cause.  On travaille souvent, fatigué, sans résultats.  Est-ce que rien n'a changé ?  N'avez-vous pas fait un seul pas en avant ?  N'avez-vous pas pu aider un peu quelque part, ou êtes-vous resté sur le plan de l'aide extérieure ?  Où peut-on entrevoir un signe du but que nous désirons atteindre ?  Combien tous vos efforts sont-ils vains contre les puissances, apparemment indestructibles, de la misère et du mal !

Heureusement qu'à des heures pareilles, la lumière brille et rayonne de l'étable à Bethléem, et que nous pressentons la signification de l'avènement du Royaume de Dieu, Lui qui est né comme petit enfant, lorsque les jours furent accomplis.

Ce ne fut pas à la suite de belles actions, ce ne fut pas le résultat, couronné de succès, de quelque effort humain, que le Christ vint sur terre, et que nous célébrons la Noël.  Non, ce fut le miracle, de même que l'enfant vient au monde lorsque les jours sont accomplis comme un don du Père, qu'Il place dans les bras tendus et avides.  C'est ainsi que Noël est venu; c'est ainsi que Noël vient toujours de nouveau, aux individus et au monde entier.

​De même que l'enfant vient seulement à son propre temps, et que l'impatience, ou la hâte ne servent à rien – mais alors l'enfant vient avec la bénédiction et le miracle de Dieu ?  L'aide de Dieu, n'est-elle pas venue à nous quelquefois de cette façon ?Peut-être avez-vous attendu maintes années d'être libéré de quelque souffrance.  Pendant très longtemps avez-vous vécu dans les ténèbres, à la recherche de la lumière ; vous avez eu un problème dans votre vie, dont vous ne pouviez pas trouver de solutions, malgré vos efforts.  Et puis alors, lorsque les jours ont été accomplis et l'heure de Dieu a sonné, est-ce qu'une solution, une lumière et la délivrance n'est pas apparue inopinément, et très différemment de ce que vous attendiez ?  Avez-vous passé par des moments semblables ?  De même que l'enfant vient seulement à son propre temps, et que l'impatience, ou la hâte ne servent à rien – mais alors l'enfant vient avec la bénédiction et le miracle de Dieu ?  L'aide de Dieu, n'est-elle pas venue à nous quelquefois de cette façon ?

Et ce sera ainsi à l'égard de notre désir ardent de la  rédemption de l'humanité et d'un rayonnement nouveau du monde de Dieu.  Si nous sommes découragés par la lenteur du progrès de tous nos efforts sincères, par l'échec de quelque personne, et par le renouvellement constant des pouvoirs ennemis et de leurs victoires apparentes, c'est alors que nous devons savoir : les jours seront accomplis.  À cause du bruit et de l'activité de la lutte journalière du travail, souvent n'entendons-nous pas le résonnement doux et dissimulé, le mouvement de vie naissante.  Mais, ici et là, à des heures bénies, Dieu nous laisse sentir qu'Il est partout à l'œuvre, et que son dessein continue à se développer.  Les jours s'accomplissent, et la lumière brillera ; peut-être justement lorsqu'il nous semble que les ténèbres sont impénétrables.

Est-ce possible que Dieu se moque de nos efforts et que tout cela ne sert à rien – que nous devons tout recevoir uniquement comme un don gratuit ?  Combien merveilleuse est cette réponse que nous donne le mystère d'un enfant !  De même que Mammon sait très bien que sa d��dicace, ses soins, et sa bonne volonté, doivent être unis à l'œuvre créatrice de Dieu ; et de même que chaque vie est née grâce à l'œuvre intime et profonde de Dieu et de l'homme, ensembles, ainsi en est-il de même à l'égard des choses sublimes, de l'avènement et de la percée de la vie divine.

Certes, c'est une grâce et un don lorsque notre misère est soulagée, et que les ténèbres sont illuminées, et il est vrai que ce qu'il y a de meilleur doit encore nous être accordé, ainsi qu'au monde entier ; nous ne pourrions jamais le produire de nous-mêmes.  Mais nous, avec tous nos efforts, nous sommes aussi là, même si ce n'est que pour préparer la crèche, où l'Enfant de Dieu veut se reposer ; même si, comme Siméon, nous ne faisons que tendre nos bras, avec la patience de la foi et  l'endurance fidèle, de façon à recevoir le don divin ; même si nous ne faisons qu'attendre, pauvres et languissants dans l'obscurité, désirant ardemment la proclamation – si seulement nous sommes prêts ! 

Ainsi, nous aidons à ce que les temps  puissent s'accomplir.  Ainsi, la nature divine se répand au travers de nos relations humaines et de nos travaux.  Et alors, tout ce qui est aujourd'hui solitaire, dispersé, qui recherche la voie de Dieu, sera rassemblé grâce au pouvoir divin.  Alors, de l'effort humain et du miracle divin, le monde naîtra en  lequel la Noël devient réalité.

a sleeping baby
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 0 Commentaires
Presenté par Eberhard Arnold Eberhard Arnold

Eberhard Arnold (1883-1935), théologien, éducateur et écrivain allemand, fut le fondateur des communautés Bruderhof.

En savoir plus
0 Commentaires