Morning over the bay

L'isolement émotionnel

Autres langues: English

0 Commentaires
0 Commentaires
0 Commentaires
    Envoyer

Ces remarques sont extraites d'un discours délivré le 10 Juin 2010 par J. Christoph Arnold lors d'une remise de diplômes au lycée Maple Ridge dans l'État de New York, le 8 Juin 2010.

Comme vous vous lancez dans un nouveau temps je vous exhorte à une vie de prière authentique et active. Pourquoi parler de la prière ce soir ? Vous devez d'abord rendre grâce à Dieu qui vous a créé à son image, et ensuite vivre en conséquence. Seulement par la prière pouvez-vous faire face à votre avenir et trouver votre destin. La prière est votre contribution au monde ...

Une enquête récente a montré que les diplômés d'écoles secondaires d'aujourd'hui sont connus par l'appellation « la génération moi ». Dans une large mesure, ils ont perdu la capacité de montrer d'empathie ou des sentiments de compassion pour leurs semblables. Leur univers est leur propre succès. Cette tendance effrayante est attribuée à la technologie et le rôle des médias, où l'exposition constante de violence et de sexe engourdit leur esprit à la douleur des autres. Jeunes gens, ne vivez pas ainsi ! Si un seul d'entre vous nage à contre-courant, il y aura un effet sur le monde entier. Ne laissez pas cette tendance vous gérer, mais utilisez à la gloire de Dieu ce que vos professeurs vous ont appris, et vos parents et la communauté. Sinon, vous deviendrez des personnes émotionnellement instables, perdant votre capacité de comprendre et soigner vos proches.

Il n'y a pas longtemps, j'ai reçu une lettre d'un détenu dans une prison locale. Un ancien membre d'un gang et moi y avions passé une soirée récemment avec une trentaine de détenus. J'ai parlé à beaucoup de jeunes à côté de cet homme, et il peut, en générale, séduire n'importe quel auditoire ; pourtant, ce public a été dur. Chacun voulait se montrer le plus dur et ne pas laisser voir ses émotions.

Or, ce détenu a écrit :

« Comme vous le savez, je suis un détenu dans la prison et j'ai dix-huit ans ; vous êtes venu deux fois à mon secteur. J'étais en train de lire un de vos livres, Escape Routes (les voies d'évacuation), et je ne pouvais pas terminer le livre, car je ne pouvais pas comprendre. Je n'ai jamais ressenti aucun des sentiments décrits dans ce livre. J'ai passé les dernières six années de ma vie sans éprouver la moindre émotion … ».

Imaginez, un jeune de dix-huit ans qui écrit, « J'ai passé les dernières six années de ma vie sans éprouver la moindre émotion par mes actions. Je vous écris cette lettre, en espérant qu'elle vous parvienne, parce que je sais, comme vous le dites, que vous avez beaucoup vu lors de vos voyages, alors j'espérais que vous pourrez m'aider dans mon cheminement, ou tout au moins essayer de m'aider à comprendre ce je fais de mal ».

Puis il dit encore, « Je ne montre aucune émotion, peu importe la gravité de la situation. S'il vous plaît répondez ... ».

Ceci est ma réponse :

« Vous savez, ce n'est pas si mal de montrer les émotions, montrer les émotions n'est pas un signe de lâcheté. Quelqu’un qui est vraiment un homme peut pleurer et peut rire. Pouvoir montrer les émotions est en fait un outil de survie. Sinon, on meurt intérieurement.

« Je ne peux pas le répéter assez : pouvoir montrer les émotions est un outil de survie, qui prend plus de courage que vous n'y penseriez, parce qu'on a peur de montrer ses émotions à son voisin.

« En d'autres termes, vous devez commencer à devenir humain, ce qui demande du courage. La plupart de l'isolement émotionnel dans la société moderne est enraciné dans notre confusion sur le véritable but de la vie. Nous oublions que notre première tâche est d'aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre force, et d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Et si nous faisons cela, beaucoup de solitude et de dépression seraient évitées ».

Maintenant, pour vous encourager, les jeunes, Dieu a une vocation différente pour chaque personne. Dieu a besoin de toutes sortes d'outils pour réaliser son histoire et pour exprimer sa toute-puissance. Il a même envoyé Jésus dans ce monde pour que vous puissiez vraiment vivre. Ainsi, les jeunes — personne ne peut éviter Jésus. L'essentiel est que vous ayez Jésus comme votre ami. Ce n'est qu'alors que votre vie sera sur la bonne voie. Sans Jésus, vous n'êtes rien ...

Lorsque vient le temps de quitter ce monde, j'espère que vous pourrez répéter avec Martin Luther King les paroles qui résonnent encore dans mes oreilles, « j'ai été sur le sommet de la montagne, j'ai vu la gloire de Dieu et je n'ai pas peur ». Si vous pouvez dire cela à la fin de votre vie, alors la vie aura valu la peine de la vivre. Que Dieu bénisse chacun de vous ! Merci beaucoup !

Giving out diploma
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 0 Commentaires
Presenté par Johann Christoph Arnold Johann Christoph Arnold

Conférencier et auteur réputé sur les thèmes du mariage, de la parentalité, de l’éducation, de la résolution de conflits, et des questions liées à la fin de la vie, Arnold est pasteur au sein des communautés Bruderhof, un mouvement de communautés chrétiennes.

En savoir plus
0 Commentaires