Morning over the bay

L’éducation — à quel but ?

par Bill Button

Autres langues: English

0 Commentaires
0 Commentaires
0 Commentaires
    Envoyer

Qu’est-ce que l'éducation vaut en notre opinion ? Quel est son but ?

Nous avons tendance à considérer l'éducation, que ce soit l'éducation formelle ou l’apprentissage pratique, comme une « préparation à la vie » pour l’adolescent. C'est faux. L'éducation authentique doit faire part continuellement de notre vie, dès la naissance et jusqu'à la mort.

Certains pensent que le but de l'éducation est d'aider à trouver un emploi « meilleur ». Pour eux, cela signifierait un salaire plus élevé ou un emploi plus intéressant. Il s'agit essentiellement d'un point de vue économique irréfléchi et parfois égoïste.

Certains considèrent l'éducation comme un apprentissage des connaissances et compétences nécessaires à une vie normale dans notre société moderne, avec son interdépendance. Il s'agit de viser sur « la survie », ne prenant en considération que le désir égoïste de se débrouiller.

D'autres considèrent l'éducation comme souhaitable, car elle met en évidence et développe les talents et capacités latents en chaque individu. Il s'agit plutôt d’un point de vue « humain » qui respecte et valorise l'individu. Mais, une question importante demeure — est-ce l’objectif de glorifier l'individu, ou de mieux servir notre prochain et notre société ?

Le but de l'éducation formelle peut également être envisagé dans un sens plus large et moins pratique. Ce but est de développer et dompter l'esprit, l'intelligence, et les sentiments et valeurs de notre vie individuelle dans le cadre de vie en général et le cadre de la création naturelle qui soutient cette vie. Un objectif supplémentaire important de l'éducation est de promouvoir la coordination esprit-main dans un travail utile et créatif. Or, nous nous rapprochons de l'objectif et l'avantage ultimes de l'éducation.

Alexander Pope dit : « L'étude propice de l'humanité est l'homme. » Shakespeare dit dans Hamlet : « Soyez fidèle à vous-même, et il s'ensuit tout comme la nuit succède au jour que vous ne pourrez donc pas être faux à quelque homme qui soit. » Ces citations m'apprennent que nous partageons tous la même nature humaine fondamentale, et que nous avons besoin de comprendre ce que c'est. Savoir qui on est, ce qu'on est, et ce qu'on partage avec autrui devrait nous donner l'humilité d'estimer et respecter les autres autant que nous avons de l’estime et respect pour nous-mêmes.

Le poète écossais Robert Burns, écrivit : « Fasse que Dieu nous donne le don de nous voir nous-mêmes comme ceux qui nous côtoient nous voient. » Une véritable éducation nous aidera à réaliser ce vœu.

A ce niveau l'éducation authentique devient une question d'ériger des relations humaines positives et constructives. Pour qu'une véritable éducation ait lieu, on doit mobiliser son « moi ». La confiance mutuelle entre les élèves et entre élèves et enseignants fera de l'apprentissage une activité agréable et intéressante qui encourage la franchise et le partage. Mais, en raison de notre nature humaine égoïste, la confiance sera parfois brisée. Alors, que devons-nous faire pour rétablir cette confiance ? Le mal qui causa la rupture de cette confiance doit être reconnu ouvertement et sincèrement regretté. Pour guérir la relation de confiance rompue, l'amour qui pardonne est nécessaire. D'où vient cet amour qui pardonne ? En fin de compte, il doit venir de celui qui donne la vie — Dieu. On peut trouver une bonne description de cet amour de Dieu dans 1 Corinthiens 13. C'est la fondation de toute éducation authentique, qu'elle soit formelle ou informelle.

Si nous mettons ce que nous apprenons au service des autres, nous servirons Dieu et nous-mêmes de la meilleure façon.

Apple and pencil on a stack of books
Vous avez un commentaire? Rejoignez la conversation ! 0 Commentaires
0 Commentaires